Le parti vert du Québec pour la défense des droits des étudiants adultes

27-08-2018

Le mouvement québécois des adultes en formation est fier d’annoncer que pour la première fois dans l’histoire un parti politique au Québec a majoritairement adopté des pans de son programme politique sur l’éducation des adultes. Sur la plateforme électorale du parti vert du Québec, on retrouve maintenant une section dédiée uniquement à cet enjeu https://www.pvq.qc.ca/education_culture. Le parti vert du Québec devient un allié incontesté dans notre lutte de rendre l’éducation universelle tout au long de la vie et envoie le message qu’il est en faveur d’une réelle égalité des chances pour les étudiants adultes en adoptant les mesures suivantes : - La réforme de l’aide financière qui assurerait une équité entre les étudiants indépendamment de leur statut (temps plein ou temps partiel). - La suspension et non la fermeture du dossier d’aide sociale afin que l’étudiant puisse garder ses droits en la matière. - La révision des barèmes et des règles d’emploi-Québec afin de donner le libre choix du programme à l’étudiant, revoir les barèmes d’allocation à la hausse, uniformiser les règles d’octroi de prestation d’un centre d’emploi à un autre et accorder une période d’accommodation aux étudiants adultes entre la fin de leur stage et l’arrêt de leurs prestations sociales. - La redistribution des budgets alloués à l’éducation qui assurerait une réelle équité au niveau des services disponibles. - La loi-cadre sur l’éducation qui affirmerait les principes, orientations, objectifs et priorités d’une politique globale s’appuyant sur le droit d’accès à l’éducation. Pour le MQAF, il s’agit d’un premier pas significatif et historique puisque la cause des étudiants adultes sera maintenant connue et débattue sur la place publique. Depuis 2002, le mouvement québécois des adultes en formation défend le droit des étudiants adultes au Québec et se bat pour leur égalité des chances indépendamment de leur statut. Pour de plus amples informations, veuillez consulter notre site web : https://mqaf.qc.ca/ -30 – Fatine Kabbaj Kevin Tola Denis Présidente Attaché politique – 438-935-0775 chargé des relations avec les milieux 438-883-0342

Auteur: Fatine kabbaj


Communiqué de presse - pour diffusion immédiate.

30-04-2018

Le Mouvement québécois des adultes en formation (MQAF) se réoriente de façon majeure mais son objectif demeure le même : défendre le droit et les intérêts des étudiants adultes dans le système de l’enseignement public. Le Mouvement québécois des adultes en formation (MQAF) se réoriente de façon majeure en procédant á des modifications importantes de ses règlements généraux et en modernisant son site web mqaf.qc.ca qui devient une plateforme dynamique et interactive. Toutes personnes intéressées par l’éducation des adultes, peuvent adhérer en versant une modeste cotisation annuelle. Les nouveaux règlements prévoient deux catégories de membre : « membre étudiant » et « membre sympathisant ». Toutefois, le conseil d’administration est composé majoritairement des étudiants. En priorité, le Mouvement concentre ses efforts sur la mobilisation et le recrutement de ses membres étudiant(e)s inscrit(e)s au sein des centres d’éducation des adultes (CEA), des centres de formation professionnelle (CFP) et des Cegeps. L’action du mouvement se recentre sur le rôle que joueront les étudiants adultes à l’intérieur du mouvement en ce qui a trait à la défense de leurs droits et intérêts. En adhérant au MQAF, les membres étudiants bénéficient de conseils personnalisés, participent à des ateliers de formation ou d’activités. Ils peuvent également effectuer un stage dans le cadre de leur programme d’études, s’impliquer dans des comités et groupes de travail et agir en tant que représentant régional. Les membres sympathisants, quant à eux, constituent un levier important pour le Mouvement car ils soutiennent financièrement son action politique et contribuent selon leurs expertises à animer des ateliers à participer à des activités ou à faire partie des groupes de travail et de réflexion. Enfin, le MQAF considère, que la réussite éducative est fortement associée à la qualité du milieu de vie de l’école et à l’attachement des étudiants aux principes démocratiques. Pour faire converger ces intérêts communs, le Mouvement a inscrit parmi les priorités de son repositionnement, la nécessité de consolider les liens avec les enseignants, les intervenants en éducation, les syndicats, les associations étudiantes, les organismes communautaires et tous les autres partenaires qui œuvrent pour l’éducation des adultes. Créé en 2002 dans le cadre de la Semaine québécoise des adultes en formation, à l’initiative de l’Institut de Coopération en éducation aux adultes (l’ICEA), du ministère de l’éducation et la Fédération des associations étudiantes universitaires québécoises en éducation permanente (FAEUQEP), le Mouvement québécois des adultes en formation tient, chaque année, un colloque qui réunit environ 125 étudiantes et étudiants adultes provenant de toutes les régions du Québec pour discuter des problèmes auxquels ils font face durant leur parcours scolaire et des mesures que les pouvoirs publics devraient prendre pour y remédier. L’une des principales revendications est qu’ils puissent disposer d’une voix politique au Québec et qu’ils puissent en créer leurs associations locales telles que prévu par la loi sur l’accréditation. En s’appuyant sur son programme politique étoffé que vous pouvez consulter sur son tout nouveau site Web mqaf.qc.ca, le Mouvement compte bien assurer l’amélioration des conditions sociales et économiques des étudiants adultes. - 30 - Pour plus d'information, vous pouvez contacter : Mme Fatine Kabbaj presidence@mqaf.qc.ca 438-935-0775 M. Robert Martin Secrétaire général

Auteur: Fatine Kabbaj


LE MQAF paticipe au congrès de l'AQIFGA

18-04-2018

Le Mouvement québécois des adultes en formation (MQAF) participe du 19-20 avril 2018 à Laval au 12ème Congrès de l’Association québécoise des intervenantes et des intervenants en formation générale des adultes (AQIFGA). Placé sous le thème de l’En train vers un monde de possibilités, la présence du MQAF à cet événement vise à consolider les liens tissés avec les enseignants et les intervenants en éducation afin de donner une nouvelle impulsion au projet de l’éducation des adultes. Pour sa première participation à l’événement annuel de l’AQIFGA, le MQAF a entrepris d’aller au-devant des enseignants et des intervenants pour répondre à leurs questions. À cet effet, un stand d’information sera érigé et un accueil convivial assuré. 1. Mieux faire connaitre le Mouvement Malgré ses nombreuses années d’activités militantes en faveur de l’amélioration des conditions d’études des adultes, notamment auprès des centres d’éducation des adultes (CEA) et des centres de formation professionnelle (CFP), le MQAF ne demeure connu qu’auprès d’un public restreint de partenaires et d’étudiants. Son programme politique consacré à la promotion et à la défense du droit des adultes à l’éducation permanente et à la formation continue, inclut un volet de l’adoption d’une Loi-cadre sur l’éducation des adultes. Celle-ci affirme les principes, les orientations, les objectifs et les priorités d’une politique globale sur le droit d’accès à l’éducation des adultes pour une réelle distribution des ressources éducative, ainsi que d’une meilleure représentativité des étudiants adultes. 2. Soutenir le programme politique Au fil des années et des colloques qui ont été organisés, le MQAF a résolument considéré les nombreux intérêts en commun que partagent les enseignants et étudiants. La réussite éducative est liée aux budgets consacrés à l’éducation des adultes. Mais, elle reste également fortement associée aux choix pédagogiques faits, à la qualité du milieu de vie de l’école et à l’attachement des étudiants aux principes démocratiques. Ainsi, pour la convergence de leurs intérêts communs, les étudiants et la communauté enseignante doivent partager l’information et échanger sur des points de vue divers, voire adopter des stratégies et des revendications communes qu’ils auraient ensemble le plaisir de voir aboutir. 3. Élargir le réseau d’adhérents « étudiants » Dans la perspective d’accroître notre réseau d’adhérents et de permettre au plus grand nombre de soutenir son action politique, le MQAF a décliné sur son site Web www.mqaf.qc.ca, les deux catégories de membres qui constituent sa force de proposition. On peut dorénavant être soit « membre étudiant », soit « membre sympathisant ». L’adhésion des étudiants régulièrement inscrits dans un centre d’éducation des adultes (CEA) ou un centre de formation professionnelle, dans un établissement secondaire général, dans un cégep ou à l’université, implique que les enjeux politiques les concernant leur soit clairement expliqués. Ils peuvent également bénéficier d’un certain nombre d’avantages pratiques (conseils personnalisés, stages pratiques, etc.). 4. Les membres « sympathisants », un levier important pour le Mouvement ! L’on peut également adhérer au Mouvement même si l’on n’appartient à aucune des catégories étudiantes, mais que l’on souhaite simplement soutenir l’action du MQAF. Ainsi, tout en soutenant le projet de l’éducation des adultes, le « membre sympathisant » pourrait animer des ateliers selon son expertise, participer à des groupes de travail ou proposer et gérer des activités en ligne directrice avec le Mouvement. La formation des adultes constitue aujourd’hui une préoccupation majeure pour les autorités publiques en charge de l’éducation. Avec plus de 350 000 étudiants inscrits au Québec, l’action du Mouvement québécois des adultes en formation (MQAF) réside dans la force du nombre !

Auteur: Victor Makaya


Concours : La persévérance a aussi un visage chez les adultes en formation

06-04-2018

Félicitations aux huit lauréats ! Le 4 avril 2018, en collaboration avec la Fédération autonome de l’enseignement, le Mouvement québécois des adultes en formation (MQAF), a souligné le parcours exceptionnel de huit adultes en formation dans le cadre du 10e concours : la persévérance a aussi un visage chez les adultes en formation. Le MQAF a remis un prix spécial à Mme Mylène Therrien afin de souligner la persévérance d’une élève qui a fait preuve d’une grande détermination et d’une volonté de fer au quotidien pour réussir son parcours scolaire malgré toutes les embuches qu’elle a pu rencontrer. Le MQAF souligne également le travail exceptionnel des enseignants qui s'impliquent aupres des étudiants et leur permettent d'atteindre leurs objectifs d'études. Bravo à Mme Therrien et à tous les lauréats !

Auteur: Fatine Kabbaj


Personnalité « légendaire » en éducation des adultes, Robert Martin, le président de l’AGEEFEP, honoré par l’ACDEAULF

16-06-2015

Dans le monde québécois de l’éducation des adultes, le président de l’Association étudiante de la Faculté de l’éducation permanente de l’UdeM (AGEEFEP), M. Robert Martin, est une « légende », lui qui joué un rôle clé dans la création et le regroupement des associations d’étudiantes et d’étudiants adultes dans les universités. Son action a cependant débordé du cadre universitaire, notamment par la création du Mouvement québécois des adultes en formation (MQAF), qui promeut le droit à l’éducation pour tous les adultes dans tous les ordres d’enseignement, avec un accent particulier pour les gens moins favorisés, dont la volonté de parfaire leur éducation se heurte à de nombreux obstacles. C’est pour ces motifs que l’Association canadienne de l’éducation des adultes des universités de langue française (ACDEAULF) a tenu à l’honorer, le 9 juin dernier, en lui remettant le prix de personnalité marquante en éducation des adultes. À cette occasion, le doyen de la Faculté de l’éducation permanente (FEP) de l’Université de Montréal, M. Christian Blanchette, a rendu un hommage bien senti à M. Martin, une « légende en éducation des adultes », pour reprendre ses propres mots. M. Blanchette a rappelé que M. Martin a été l’instigateur de la création de l’AGEEFEP, en 1985. Au fil des ans, a-t-il souligné, cette association a obtenu que les étudiants adultes soient représentés dans toutes les instances de la FEP et de l’UdeM. À son sens, l’action de l’AGEEFEP a contribué à transformer positivement la FEP et l’Université de Montréal, et il estime qu’on gagnerait à adopter ce modèle dans tout le réseau universitaire du Québec. Quelques années après la création de l’AGEEFEP, M. Martin a aussi été à l’origine de la création de la Fédération des associations étudiantes universitaires québécoises en éducation permanente (FAEUQEP), qui a permis aux étudiants adultes des universités de disposer d’une voix dans les nombreux débats nationaux sur les universités. M. Martin a également été le principal promoteur de la création, en 2005, du Mouvement québécois des adultes en formation (MQAF), une initiative « admirable », pour reprendre le mot de M. Blanchette. Le MQAF regroupe en effet des étudiants adultes du secondaire, aussi bien ceux de la formation générale que de la formation professionnelle, du cégep et de l’université. Dans ce Mouvement, priorité a été donnée à la formation générale au secondaire, là où la majorité des adultes sont à très faible revenu, là aussi où se posent les problèmes les plus criants. M. Blanchette a notamment souligné l’intervention de M. Martin à l’assemblée générale annuelle du Conseil supérieur de l’éducation (CSE), en avril dernier. L’assemblée générale ayant pour thème principal l’égalité des chances en éducation, M. Martin a livré un vibrant plaidoyer (lire le document format pdf) sur la formation générale des adultes au secondaire, le « témoignage le plus touchant » de cette rencontre, selon M. Blanchette, qui est aussi le président de la Commission de l’éducation des adultes du CSE. Deux autres prix L’ACDEAULF a également décerné deux autres prix, respectivement à l’institution et à l’entreprise qui se sont signalées par l’excellence de leur action en éducation des adultes. Pour le prix institutionnel, deux candidatures ont terminé ex-æquo, soit l’organisation qui coordonne les neuf hors campus de l’Université du Québec à Trois-Rivières et cela depuis la création de l’UQTR, en 1969, et Édulib, une plateforme créée par HEC Montréal pour créer et diffuser des CLOMs, soit les cours en ligne ouverts et massifs, un modèle appelé à de grands développements qui pourraient exercer une influencer déterminante sur les universités dans les prochaines années. L’UdeM et Polytechnique Montréal se sont d’ailleurs jointes récemment à Édulib. Dans la catégorie « Entreprise », le prix a été décerné au REFAD, le réseau canadien de la formation à distance.

Auteur: Claude Garon


L’AGEEFEP, la FAEUQEP et le MQAF participeront à l’assemblée mondiale du Conseil international de l’éducation des adultes

18-12-2014

Le Conseil international de l’éducation des adultes (CIEA) tiendra sa prochaine assemblée mondiale du 11 au 14 juin prochain, à l’Université de Montréal. L’Association étudiante de la Faculté de l’éducation permanente de l’Université de Montréal (AGEEFEP), la Fédération des associations étudiantes universitaires québécoises en éducation permanente (FAEUQEP) et le Mouvement québécois des adultes en formation (MQAF) participeront à cet événement, où il feront valoir leur perception des enjeux et des défis de l’éducation des adultes. Organisme dit de la société civile, le CIEA regroupe des chercheurs et des groupes engagés en éducation des adultes partout dans le monde. Il conçoit l’éducation des adultes comme un droit essentiel au développement de sociétés plus harmonieuses, pacifiques et écologiques, où chaque citoyen et citoyenne peut atteindre son plein potentiel et contribuer à l’essor de sa communauté et de son pays.

Auteur: Claude Garon


Le MQAF

Le Mouvement Québécois des Adultes en Formation (MQAF) regroupe des étudiantes et des étudiants adultes du secondaire général du secondaire professionnel, du Cégep et de l'Université.

Social

        

Nous Rejoindre

(514) 343-6111 poste 5201
(438) 935 0775 (cell)

info@mqaf.qc.ca presidence@mqaf.qc.ca

Pavillon J.-A.Desève
Université de Montréal
2332, boulevard Édouard-Montpetit
Local B-2419
Montréal (QC) H3T 1J4

©Copyright 2018 MQAF - mqaf.qc.ca - Tous droits réservés.